Quel kit CO2 choisir pour son aquarium ? Artisanal ou Industriel ?

Vous souhaitez injecter du CO2 dans votre aquarium mais vous êtes perdu devant la quantité de solutions, cet article est fait pour vous ! Dans cet article, on vous explique les différents systèmes existants pour diffuser du CO2 et ainsi apporter à vos plantes toute la vigueur qu’elles méritent !

Le système CO2 artisanal

Il existe tout d’abord les méthodes dites artisanales. Il s’agit d’une réaction chimique produite par le mélange de deux substances, que l’on peut réaliser soit même afin d’obtenir du CO2.

Ce type de système « fait maison » permet de se lancer dans la diffusion de CO2 dans l’aquarium avec un investissement limité. Il peut d’abord être réalisé avec un minimum de matériel et peut, selon les besoins, être perfectionné.

Deux méthodes sont principalement utilisées pour obtenir du CO2 de manière artisanale : le mélange « levure + sucre »  et le mélange « Acide Citrique + Bicarbonate ». Voici quelques détails sur ces deux méthodes :

La méthode CO2 : Levure + Sucre

Il s’agit sans doute de la méthode la plus répandue. On l’obtient par le mélange de sucre et de levure dans un récipient tel qu’une bouteille en plastique.
Cette technique est très simple à réaliser et est peu coûteuse. Cependant c’est la méthode la plus basique et elle est assez limitée.

Avantages de la méthode Levure + Sucre

  • Peu coûteuse
  • Très répandue
  • Beaucoup de recettes disponibles

Inconvénients de la méthode Levure + Sucre

  • La diffusion ne peut pas être coupée
  • Risque d’explosion
  • Dépend de la température ambiante, une température fraîche freinera le débit de diffusion du CO2.

La méthode CO2 Artisanal : Acide Citrique + Bicarbonate de Soude

C’est une méthode moins répandue mais qui a fait ses preuves. On obtient le CO2 en mélangeant de l’acide citrique avec du bicarbonate de soude. Cette méthode offre plus de possibilité que la méthode levure + sucre, mais nécessite également plus de matériel.

Avantages de la méthode Acide + Bicarbonate

  • Peu coûteuse
  • La diffusion peut être coupée si besoin
  • Diffusion plus régulière
  • Matériel facile à trouver

Inconvénients de la méthode Acide + Bicarbonate

  • Préparation plus précise
  • Matériel indispensable

Toutefois, pour ceux qui n’ont pas l’âme d’un bricoleur ou d’un chimiste, il existe d’autres méthodes !

Le système CO2 industriel

Un autre moyen d’injecter du CO2 dans son aquarium consiste à utiliser un système dit « industriel ». On emploie le terme industriel pour désigner les kits CO2 utilisant des bouteilles de gaz, le plus souvent en acier, qui contiennent du CO2 sous pression. Contrairement aux systèmes artisanaux, les kits industriels offrent une mise en place plus simple et plus précise.

Les kits CO2 jetables

Les kits CO2 jetables comptent parmi les systèmes CO2 les plus courants en aquariophilie. Ce type de kit est « jetable » car il utilise des bouteilles de gaz à usage unique. Il offre l’avantage de disposer d’un kit clé en main, offrant une bonne précision dans son injection et un aspect pratique au quotidien. Une fois réglé, la seule intervention nécessaire consiste à remplacer la bouteille lorsque celle-ci est vide.
Voyons maintenant comment sont composés les kits CO2 jetables.

La composition d’un système industriel jetable

Bien qu’il puisse y avoir de nombreuses différences dans les accessoires fournis avec ces kits, on retrouve généralement tout le nécessaire pour se lancer dans l’injection de CO2 en sécurité. On y retrouve plus particulièrement les accessoires suivants :

Un détendeur réglable : permettant de réguler la pression et de gérer le débit de diffusion. En fonction du kit, on retrouvera soit un détendeur seul, soit un détendeur avec 1 ou 2 manomètres offrant une plus grande précision.

Une bouteille de CO2 jetable : qui contient le gaz que vous injecterez dans l’aquarium. La contenance se situe généralement entre 200g et 1200g, avec une grande majorité des kits proposant une bouteille de 500 ou 600g. Ces bouteilles sont le plus souvent recyclables.

Le prix de ce type de kit va de 69€ environ pour les kits les plus basiques à environ 200€ pour les plus élaborés. Pour les bouteilles de CO2 à renouveler, le prix se situe aux alentours des 19-22€ pour 500g de CO2.

Avantages des kits CO2 jetables

  • Kits fournis avec les accessoires nécessaires
  • Offre une injection précise et constante
  • Bonne autonomie des bouteilles (2 mois et demi environ avec une bouteille de 500g pour une injection de 60 bulles par minutes, 10h/jour, aquarium de 450 litres).
  • Bouteilles jetables trouvables facilement
  • Système entièrement sécurisé
  • Idéal pour les plantes comme pour la régulation du pH grâce à sa stabilité
  • Prix plus abordable que les kits rechargeables …

Inconvénients des kits CO2 jetables

  • … mais un tarif plus élevé que l’artisanal.
  • Bouteilles jetables à renouveler à chaque fin de bouteille.
  • En cas de fuite, la bouteille sous pression peut se vider très vite !

Les Kits CO2 rechargeables

Enfin, le deuxième type de système de production de CO2 industriel est le kit rechargeable. Celui-ci est très similaire au système jetable, mais dispose d’une bouteille que l’on pourra faire recharger lorsque celle-ci sera vide. Passons tout de suite à la composition de ce type de système.

La composition d’un système industriel rechargeable

Les kits CO2 rechargeables sont composent des mêmes accessoires que les kits jetables précités sauf pour le détendeur et la bouteille de gaz :

  • Le détendeur pour système rechargeable est généralement composé de manomètres et dispose d’un diamètre plus gros que pour les kits jetables afin de pouvoir se positionner sur les bouteilles rechargeables. Ces détendeurs sont souvent plus élaborés que sur les autres kits.
  • Les bouteilles de CO2 rechargeables : elles offrent la possibilité d’être rechargée lorsqu’elles sont vides auprès de professionnels du gaz et éventuellement votre animalerie. Elles offrent l’avantage de ne pas créer de déchets supplémentaire, proposent des contenances bien supérieures (de 500g à 6kg environ).

Le prix de ce type de kit varie entre 170€ pour les kits les plus simples, jusqu’à plus de 400€ pour les kits les plus élaborés contenant de grosses bouteilles, électrovanne, contrôleur pH.

Les recharges de gaz sont assez avantageuses et leur coût se situe entre 12 et 18€ les 500g selon le professionnel.

Avantages des Kits CO2 rechargeables

  • Possibilité d’obtenir des bouteilles de très grande autonomie (2kg à 6kg)
  • Ne crée pas de déchet supplémentaire grâce au système de recharge
  • Ensemble des accessoires fournis
  • Système sécurisé
  • Injection précise et constante
  • Idéal pour les plantes comme pour la régulation du pH grâce à sa stabilité
  • Tarif des recharges plus intéressant que le prix des bouteilles jetables (12-18€ pour 500g en moyenne)

Inconvénients des Kits CO2 rechargeables

  • Tarif des kits élevé, en raison du prix plus coûteux des bouteilles rechargeables et des détendeurs.
  • Il faut trouver un professionnel pouvant recharger sa bouteille.
  • Les recharges peuvent parfois durer 1 à 2 semaines selon le professionnel chez qui vous ferez recharger votre bouteille. Dans ce cas, mieux vaut prévoir une deuxième bouteille pour continuer la diffusion.

Le matériel indispensable pour l’injection de CO2 en aquarium

Nous vous avons détaillé les différentes méthodes de diffusion de CO2 en aquariophilie ainsi que le matériel propre à chaque méthode. Toutefois, il existe différents outils indispensables pour la fumure au CO2, que l’on retrouve dans la plupart des systèmes de diffusion.

Voici les outils indispensables pour tous les kits CO2 :

  • Un diffuseur de CO2: permettant de diffuser le gaz sous forme de petites bulles dans l’aquarium. L’idéal étant de diffuser les bulles les plus petites possibles afin de mieux dissoudre le gaz dans l’eau. Certains modèles peuvent intégrer une fonction compte-bulle et un anti-retour directement.
  • Du tuyau: pour relier le kit au diffuseur placé dans l’aquarium. Celui-ci devra être le plus court possible afin de réduire le trajet du gaz et ainsi limiter les pertes et les risques éventuels de fuite. On préconise généralement des tuyaux en PVC plutôt qu’en silicone.
  • Un anti-retour: pour éviter une remontée d’eau dans le système qui pourrait endommager le détendeur ou l’électrovanne (vanne d’arrêt automatique) s’il y en a une.
  • Un drop-checker: pour contrôler la teneur en pH de l’eau de l’aquarium et éviter les risques d’acidose (chute du pH) durant l’injection de CO2. Il s’agit d’un test en goutte permanent à placer dans l’aquarium.
  • Un Compte-Bulle (optionnel) : permet de compter le nombre de bulles diffusées dans l’aquarium. Il permet ainsi de connaître son débit de manière précise en comptant le nombre de bulles par minute. Beaucoup de diffuseurs intègrent cette fonction, c’est pourquoi il n’est pas toujours indispensable de disposer d’un compte-bulle séparé.

 

Vous en savez maintenant beaucoup plus sur les différents types de systèmes de production de CO2, et notamment sur les kits CO2 industriels ! Vous avez donc toutes les cartes en main pour vous lancer et rendre vos plantes resplendissantes.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *